Les constellateurs {Tiffany Schneuwly}

Les Constellateurs

Bonjour, bonjour les lecteurs !

C’est une nouvelle semaine qui se termine aujourd’hui, c’est une pépite en chocolat que je te présente.. Nan mais tu as vu cette couverture ? c’est du canon beautiful.. je suis déjà conquise rien qu’en la regardant. Le nouvel opus de Tiffany Schneuwly est sorti chez les Editions ADA, au Québec !! et il était évident qu’il devait passer sous nos yeux.. ! C’est une auteure que nous avons découvert avec quelques un de ses premiers romans (et d’autres chez ma buissonnière) et nous avions hâte de découvrir son nouveau bébé..

Une couverture magnifique, aux couleurs pétillantes, une eau turquoise et un ciel annonçant un voyage parmi les étoiles.. il ne manquerait plus que quelques paillettes sur la couverture pour en faire un bijou.

Prunille, jeune fille presque parfaite, première de sa classe, gentille, attentionnée, sérieuse, adore son cocon familial composé de ses parents, de son petit frère malade et de son oncle (j’adore une fois de plus le clin d’œil à notre petit magicien à lunettes !)

Elle vit sur Myramaz, contrée idéale où tout le monde vit en total équilibre sur un arc en ciel de bonheur : pas de famine, pas de maladies (elles sont éliminées..), pas de sans emplois, bref, aucune inégalité ne vient assombrir la vie de ses habitants.

Un jour, elle a la joie d’être appelée à rejoindre le clan des Mages : ils sont si proches des étoiles qu’ils peuvent les invoquer afin de répandre encore plus de bonheur sur Myramaz. Pourtant, un terrible secret vient bousculer le ciel étoilé et l’eau turquoise de ce paradis. Prunille va devoir s’armer de courage et de force pour affronter les ténèbres, elle devra apprendre la cruauté d’un monde dans lequel elle évoluait et la douleur des mensonges et de la trahison… Sous couvert de dystopie fantastique, nous assistons à l’éclosion d’une jeune fille encore un peu sensible et peu sure d’elle, en une véritable jeune personne capable de défendre son monde et de protéger sa famille. Capable aussi de prendre des décisions difficiles en faisant passer les siens avant son bonheur..

Afin de parfaire cette lutte qui s’annonce inhumaine, une jolie romance vient compléter cette histoire. Un amour de jeunesse, aussi inattendu et interdit qu’il en est fort et intense..

A coté de toutes ces petites paillettes, on voit aussi derrière le miroir de notre société actuelle. Myramaz est idyllique… mais quel est le prix à payer pour cette perfection ? n’y a t’il pas des vices cachés, des choses que l’on nous dit pas, que l’on tait pour contrôler les gens.. ? C’est pour moi quelque chose de fort : ceux qui me connaissent savent ce que je pense de notre société aujourd’hui et j’y vois indéniablement une triste réalité 😦

Le roman se lit avec une fluidité parfaite malgré une intrigue riche en rebondissements jusqu’au bout de la fin ! Comme dans ses premiers romans, l’auteure a gardé sa plume très posée, un langage clair où chaque mot à sa place et tout est bien défini.  Au fil de ses romans, elle a gagné en maturité, en assurance, mais reste peut être trop bien rangée. J’aurais aimé un peu plus de folie et un peu de lâcher prise, des événements moins prévisibles.. mais c’est vraiment pour avoir quelque chose à dire (sinon c’est pas crédible) par ce que tout se tient bien.

Prunille, ce n’est pas une guerrière badass qui n’a pas sa place dans les écrits de l’auteure, ni dans sa personnalité. Non, Prunille c’est une simple héroïne, accessible, à laquelle nos petites gonzesses de filles (cousines, copines..) peuvent facilement s’identifier. ; elle est porteuse d’espoir, de persévérance, de dévouement. C’est au milieu de quelques messages cachés que nos filles peuvent aussi comprendre les enjeux d’une société aux allures parfaites. On n’a rien sans rien. Dans ce monde il faut se battre et exister équitablement. C’est à elles de s’offrir la vie qu’elles veulent et imposer les changements nécessaires à leur bonheur.

Une petit bémol égoïste : alors que nous sommes encore dans le feu de l’action à quelques pages de la fin.. j’ai vraiment cru à un tome 2. Et puis la chute arrive très vite, presque imprévue et finalement très vite expédiée, bien qu’elle soit complète et termine très bien le roman. Je crois que je serai bien restée dans ce rythme et aurai volontiers prolonger l’aventure plus en détail.. (peut être que si j’insiste auprès de l’auteur.. , non ? ). Cette fin est somme toute celle dont on a besoin : elle ouvre les yeux et notre cœur à ce qui nous surplombe.

Pour faire bref, si tu aimes les thrillers sanglants et le langage brut, que tu es allergique aux jeunes histoires d’amour intense et n’aimes pas les paillettes, passes ton chemin ! Ce livre n’est pas fait pour être descendu sous prétexte que ce n’est pas ton genre. Il est parfait comme ça.

C’est un roman magnifique, que je laisse sans problème dans les mains de ma jeune buissonnière :  Tiffany nous dorlote, nous fait rêver, nous donne de l’espoir, nous chouchoute avec ses belles histoires fantastiques et c’est pour ça qu’on l’aime.

Je remercie du fond du cœur Tiffany Schneuwly pour nous avoir permis de découvrir son nouvel opus bien avant la sortie sur notre continent. Nous lui souhaitons un grand succès, car Prunille le mérite vraiment.

Lu en juin 2018 par Félicie

 

∴ ∴ ∴ ∴ ∴ ∴

 

Résumé : « Myramaz… Cité idyllique dissimulée au cœur du Triangle des Bermudes. Sur cette île, le quotidien des habitants rime avec paix, sécurité et perfection. Prunille, jeune habitante de ce pays, coule des jours heureux loin de la guerre, de la pauvreté, de la criminalité et des autres atrocités qui caractérisent L’Autre Monde. Son bonheur atteint son apothéose le jour de ses seize ans, lorsqu’elle est appelée à rejoindre le clan des Constellateurs. Ces mages capables d’invoquer les étoiles pour effacer les malheurs pouvant naître sur l’île la fascinent, particulièrement depuis le jour où ils ont sauvé son frère malade. Mais la jeune fille était bien loin de se douter que l’accès à ce doux rêve la confronterait à l’envers d’un décor qu’elle n’était pas certaine de vouloir découvrir. Tout bascule le jour où elle rencontre Colin, cet étrange garçon qui semble avoir perdu la mémoire… »

 

Editions : ADA Québec

Genre : Dystopie Fantastique, Jeunesse Young adult

Nombre de pages : 364

Sortie Canada : Mai 2018

Sortie Europe prévue pour la rentrée 2018

◊ ◊ ◊ ◊ ◊

» » Lien ADA Clikk

» » Lien direct sur le blog de l’auteur CLIKK

 

Ash Round Border Fashion Logo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s