Je t’ai rêvé {Francesca Zappia}

Je t'ai rêvé

 

Salut à toi !

Je te retrouve aujourd’hui pour te parler du roman de Francesca Zappia  « Je t’ai rêvé ».

Alexandra est schizophrène. Et elle a des cheveux rouges. Et quand elle était petite elle aimait libérer les homards des supermarchés. Mais sinon tout va bien dans le meilleur des mondes !… Non, plus sérieusement, Alexandra a été renvoyée de son lycée pour avoir tagué le sol du gymnase. Elle doit apprendre à se familiariser avec East Shoal, sa nouvelle école et essayer de paraitre « normale » pour que personne ne découvre sa schizophrénie. Ce qui, entre nous, est très difficile surtout quand on aperçoit un serpent se balader au plafond et qu’on est sensé de rien voir d’anormal ! Et puis il y a aussi ce mystérieux Miles qui lui rappelle quelqu’un dont elle n’est pas sûre de l’existence…

Alex et Miles vont devenir amis car ils sont les deux phénomènes étranges de leur lycée. Tout au long du roman, ils vont devoir affronter les coups bas des autres élèves. Alex, la narratrice, nous plongera dans ses doutes, ses craintes par rapport à sa maladie et ses dures révélations.

Clairement, il n’y a pas de points négatifs, malgré le sujet dur de la schizophrénie, j’ai adoré ce livre ! La fin m’a beaucoup surprise. Les révélations sur les visions d’Alex remettent en cause une partie de sa vie. Je me suis bien fais avoir par l’auteur car, d’une certaine manière, je m’étais identifiée à Alex et cette révélation m’a aussi beaucoup touché.

Sur ce, à plus tard, pour un nouveau retour de lecture !

 

Lu en 2019 par la Buissonnière

Δ Δ Δ Δ Δ

 

Résumé : Vous, les gens normaux, êtes tellement habitués à la réalité que vous n’envisagez pas qu’elle puisse être mise en doute. Et si vous n’étiez pas capables de faire la part des choses ? Jour après jour, elle se retrouve confrontée au même dilemme : le quotidien est-il réel ou modifié par son cerveau détraqué ? Dans l’incapacité de se fier à ses sens, à ses émotions ou même à ses souvenirs, mais armée d’une volonté farouche, Alex livre bataille contre sa schizophrénie. Grâce à son appareil photo, à une Boule Magique Numéro 8 et au soutien indéfectible de sa petite sœur, elle est bien décidée à rester saine d’esprit suffisamment longtemps pour aller à l’université. Plutôt optimiste quant au résultat, Alex croise la route de Miles, qu’elle était persuadée d’avoir imaginé de toutes pièces… Avant même qu’elle s’en rende compte, voilà que la jeune femme se fait des amis, va à des soirées, tombe amoureuse et goûte à tous les rites de passage de l’adolescence. Mais alors, comment faire la différence entre les tourments du passage à l’âge adulte et les affres de la maladie ? Tellement habituée à la folie, Alex n’est pas tout à fait prête à affronter la normalité. Jusqu’où peut-elle se faire confiance ? Et nous, jusqu’où pouvons-nous la croire ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s